Manger plus sain en scannant le code-barres des produits

Pour manger plus sain, il faut choisir ce que l’on achète avec soin, sans faire trop confiance aux marques. Mais la lecture des étiquettes des produits est difficile et on ne peut pas aller en magasin avec un livre d’achat sous le bras.

Additifs nocifs, additifs douteux, protéines, sel, graisses saturées, fibres, conservateurs, sucre, colorants… Comment déchiffrer les ingrédients des produits ?

Voici trois applications pour smartphones, qui permettent de comprendre la composition des produits alimentaires en scannant leurs codes-barres. Comme des coachs en nutrition, elles nous aident à reprendre le contrôle sur notre alimentation et à découvrir quels produits sont recommandables ou non. Cliquez sur chacune d’elles pour l’ouvrir.

YUKA

Avec sa carotte pour mascotte, Yuka aide plus de 2 millions d’utilisateurs à déchiffrer les étiquettes des produits en indiquant leur teneur en : fruits et légumes, protéines, fibres, sel, calories, graisses saturées, sucre, additifs (sans impact, douteux, nocifs)

La note donnée à chaque produit est calculée selon 3 critères : Nutri-Score validé par le ministère de la Santé (60%), teneur en substances chimiques (30%), label bio (10%) Dans le cas où le produit est mauvais ou médiocre, Yuka suggère une meilleure alternative.

Un graphique en forme d’assiette nous permet de suivre la répartition des produits scannés, des plus sains aux plus mauvais, sur les 30 jours précédents. L’application précise quels sont les aliments à limiter ou ceux à favoriser (sel, sucre, protéines…).

OPEN FOOD FACTS

Pour évaluer les produits, cette application s’appuie sur une classification simple à l’aide d’un code couleur et de lettres allant de A à E (du meilleur au moins bon)

Ces notes de couleur sont établies en calculant un score nutritionnel qui tient compte d’une part de l’énergie, des graisses saturées, des sucres, du sodium (les teneurs élevées sont considérées comme mauvaises pour la santé), et d’autre part de la proportion de fruits, légumes et noix, des fibres et des protéines (les teneurs élevées sont considérées comme bonnes pour la santé).

Outre les informations sur la composition nutritionnelle des produits et la liste des ingrédients, Open Food Facts renseigne aussi sur leur impact écologique.

KWALITO

Cette application tient compte de nos préférences alimentaires et nous invite à préciser si nous consommons de la viande, si nous avons des intolérances (gluten, arachide, lactose, fruit à coque…) ou des préoccupations diverses (additifs à risque, sans huile de palme, femme enceinte…)

Les végétariens trouveront également dans cette application un service adapté à leur régime alimentaire. Une fois ces différents filtres sélectionnés, il suffit ensuite de scanner ou de rechercher les produits pour savoir s’ils conviennent à nos attentes.

Alors plus d’excuses ! A nos scanns !

Lire aussi : “Guide d’achat pour bien manger” (Dr Jean-Michel Cohen) – “L’indulgence dans l’assiette” (Dr Laurent Chevallier)

 

Ce contenu a été publié dans Corps, Nutrition. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *