Garde ton trac près de toi

La Poste a changé” me dit le facteur d’un air las, en me tendant le Colissimo. Pourquoi ne changerait-elle pas ? me suis-je demandé. J’ai en tête ce que les philosophes disaient au banquet “Tu ne peux pas te baigner deux fois dans la même rivière. Rien ne dure sinon le changement”

La nouvelle couverture rouge et rose (!) est réussie. Elle met en valeur le titre qui est très bien accueilli. Les gens aiment, probablement parce qu’ils peuvent y projeter tout ce qu’ils ont en tête.

J’attends maintenant avec un peu de trac les réactions des premiers lecteurs, en me souvenant de ce que mon coach m’a dit : “Ne confond pas trac et appréhension. Le trac, c’est te demander si tu vas être aussi bon que tu le souhaites, l’appréhension, c’est te demander si tu vas être aussi mauvais que tu le crains”

“Parce qu’il est lié à la peur de décevoir, le trac donne souvent une énergie qui galvanise. Si tu n’as pas cette émotion, ce ton intérieur qui vient de la tension, tu passes pour indifférent et tu es moins bon. En outre le trac t’empêche d’être arrogant”

“Ne cherche donc pas à éliminer ton trac mais au contraire garde-le, garde-le près de toi pour mieux le contrôler

Ce contenu a été publié dans Maîtrise de soi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Garde ton trac près de toi

  1. Anny Dehantschutter dit :

    Grâce au trac, j’ ai réussi à me surpasser et à me découvrir certains talents !
    Merci pour ces belles pensées tellement enrichissantes .
    Anny et son coach

  2. Mathieu dit :

    Je me permets de laisser ma petite citation sur le changement. J.M Keynes disait que ce qui est difficile lorsqu’on veut progresser, ce n’est pas tellement de construire l’avenir mais plutôt de se débarrasser de nos vieilles habitudes.

    Merci de nous enrichir de vos pensées innovatrices.

  3. Kaveh dit :

    « On ne traverse jamais deux fois la même rivière… », C’est de Héraclite si ma mémoire est bonne.
    Belle dialectique entre l’entité globale (l’idée platonicienne, le noumène kantien ou encore le concept hégélien) qui EST et l’occurrence réelle qui est soumise au temps et qui, par conséquent, DEVIENT !!
    En lisant ton blog, on comprend mieux l’homme de réflexion que tu es !
    Amitiés
    Kaveh

  4. Dichy dit :

    J’ai toujours le trac, gardes-le, tu seras le meilleur, j’en suis persuadé. J’ai hâte de lire ton livre.
    His Majesty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *