Mes huit assiettes

Comment avoir de bons réflexes alimentaires sans garder un guide de nutrition sous le bras et sans se prendre trop la tête ? “Mes huit assiettes sont un bon moyen pour mémoriser l’essentiel. À enregistrer sur son iPhone. Fort utiles devant un buffet. Devraient être obligatoires (comme disait Coluche) au Club Med et ailleurs…

L’assiette minceur : Son d’avoine, aubergine, saumon, laitages maigres (yaourt, fromage blanc, faisselle…), steak haché (5% mat. grasse), beaucoup d’eau.

L’assiette sportive : Foie de veau, cabillaud, pâtes complètes, blanc d’œuf, fromage blanc, kiwi, mangue, abricot sec, eau.

L’assiette beauté : Levure de bière, carotte, foie de veau, oignon, poivron rouge, soja, huile de tournesol, de germe de blé, de bourrache, mangue, abricot sec.

L’assiette cardio : Sardine, tomate, huile de colza, persil, ail, graines de lin, chou, poivron, pourpier, oignon, thé vert, chocolat, noix, mangue, pomme.

L’assiette détox : Artichaut, poireau, pissenlit, ail, oignon, algue nori, fromage blanc allégé, sève de bouleau, compote de rhubarbe, thé vert, eau drainante (Contrex, Vittel…)

L’assiette cerveau (dédiée à mes étudiants) : Son d’avoine, huîtres, poisson gras, foie de veau, œuf, lentilles, huile de colza, pourpier, graines de lin, noix.

L’assiette longévité : Son d’avoine, saumon, tomate, persil, choux, poivron, brocoli, baie de goji, fromage blanc, noix, kiwi, mangue, thé vert, vin rouge.

L’assiette sommeil : Son d’avoine, salade verte, huile d’olive, poisson gras (saumon, maquereau… grillé ou en conserve, jamais frit), pâtes, riz complet, champignons, potiron, fruits secs, yaourt nature, fromage blanc, pomme au four (non sucrés)

Vous remarquez que son d’avoine et saumon sont présents dans 4 assiettes, qu’oignon, foie de veau, poivron et thé vert sont présents dans 3 assiettes et que persil et ail sont présents dans 2 assiettes. A table les amis !

D’après un article des docteurs Bourre et Dukan (L’Express, juin 2010)

Ce contenu a été publié dans Nutrition. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Mes huit assiettes

  1. Aurélien PEROL dit :

    Une question me vient à l’esprit en lisant ce dernier billet (je manque de temps pour laisser des commentaires constructifs, mais lis toujours avec attention) : le foie de veau peut-il être remplacé efficacement par du foie de volaille dans les différentes “assiettes” présentées ?

    Il m’arrive en effet beaucoup plus souvent (1 fois par quinzaine disons) de consommer celui-ci plutôt que celui-là (plus simple à me procurer, plus facile à congeler, plus économique, probablement moins consommateur d’énergie en termes de “production” etc…) et je me demande si vais pouvoir rester un beau sportif au cerveau alerte avec un tel régime ou pas !

    Le foie de veau est censé être meilleur que le foie de poulet tout simplement parce qu’il est plus cher, alors que ce dernier contient plus de fer (bêtise quand tu nous tiens) ; A part ça, il n’y a aucune différence notable entre foie de veau et foie de volaille (protéines de très haute valeur, riche en fer, trésor de vitamines…) ; Se rappeler que moins le foie est cuit, plus grande est sa valeur nutritive. Et pour te conduire vers l’extase, voici la recette préférée de Gayelord Hauser :
    Prenez un foie tendre, n’importe lequel. Découpez-le en lamelles comme des nouilles. S’il est un peu dur, aspergez-le de citron et laissez agir de dix à vingt minutes. Ensuite, mettez une cuillère à soupe d’huile végétale dans une poêle à fond épais. Faites blondir dans cette huile un oignon émincé. Ajoutez les lamelles de foie, faites revenir 3 minutes, pas plus. Saupoudrez de sel végétal et servez sans attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *