Régimes amaigrissants, dangers ?

Des articles récents ont provoqué un certain émoi, mais nous connaissions déjà le danger des régimes amaigrissants. “Un régime insuffisamment riche en protéines (tout notre corps est constitué de protéines) oblige le corps à les puiser dans les os, les muscles, les cheveux, les ongles, les dents, la peau. Voila pourquoi, il ne faut jamais pratiquer un régime comprenant moins de 60 à 80 g de protéines pures par jour, au risque de piller ses muscles et de faner sa peau” (Pierre Dukan)

“Le dernier mot en matière de nutrition n’a pas encore été dit, mais nous avons au moins une certitude, nous n’absorbons pas trop de protéines”, écrivait déjà Gayelord Hauser en 1970. “Les aliments protéinés du fait de leur action dynamique particulière sont trente-cinq fois moins engraissants que les amidons et les graisses”

Voila pourquoi, “le Dukan” (régime protéiné) est aujourd’hui pour nous, le plus efficace et le moins dangereux des régimes amaigrissants, celui qui génère le moins de résistances et qui induit le moins d’effet rebond (surtout chez les hommes), à une condition impérative : Boire beaucoup, au moins deux litres d’eau par jour, car les aliments protéinés sont riches en déchets qu’il faut éliminer. Mais un bol de thé (vert) au petit déjeuner, un grand verre d’eau dans la matinée, deux autres au déjeuner, un verre dans l’après-midi et deux verres au dîner, voilà deux litres d’eau bus facilement.

Certes dans l’idéal, il vaudrait mieux éviter tout régime. Mais quand on est en surpoids, il faut réagir car le surpoids ce n’est pas seulement une question de ligne et d’image de soi. Ce sont souvent aussi des douleurs aux genoux, aux jambes, au dos et dans toute l’ossature, car le corps accepte mal les kilos superflus que nous voulons lui imposer. Sans compter les problèmes cardio-vasculaires. Libre à nous de refuser tout régime à condition, si l’on est en léger surpoids, de respecter quelques règles :

  • Faire au moins une heure de marche par jour, au grand air ou l’équivalent (gros jardinage, vélo…)
  • Être très généreux avec le petit déjeuner et très radin avec les autres repas, surtout avec le dîner (“qui dort dîne” disent les grands-mères),
  • Ne rien grignoter entre les trois repas,
  • Boire un grand verre d’eau avant chaque repas (citronnée c’est encore mieux car le citron est un coupe-faim), un autre pendant le repas et un dernier avant de se lever de table,
  • Manger très lentement et bien mastiquer, pour favoriser la satiété ressentie et pour éviter de se resservir deux fois du même plat,
  • Bannir sucrerie, pain blanc, farine blanche, chips, oléagineux (cacahuètes…) et pour l’apéritif, préférer olives, tomates séchées, dès de fromage…
  • Réduire de moitié la teneur en matière grasse (huile, beurre, crème) des sauces et préférer le parmesan, au gruyère trop gras et trop faible en goût,
  • S’autoriser tous les fruits, à l’exception de la banane, du raisin, des cerises. Préférer la pomme qui est le fruit idéal pour la ligne,
  • Absorber chaque jour trois cuillères à soupe de son d’avoine ou de germe de blé, car protéines et son d’avoine renforcent mutuellement leur action,
  • Ne jamais faire deux repas trop copieux successifs pour permettre au corps de souffler un peu et de s’en remettre,
  • Et ne pas trop se protéger du froid (le jour, la nuit), car le froid aide à brûler des calories (“poids n’aime pas froid” disent les grands-pères)

Et quelque soit le (bon) régime choisi, il faut se souvenir qu’un régime efficace à court-terme, peut difficilement parvenir à maintenir ses résultats (ce que l’on appelle l’effet rebond) sans un surcroît d’activités physiques, parce que la perte de poids entraîne aussi une perte de masse musculaire. Or ce sont les muscles qui sont responsables de 80% de nos dépenses énergétiques. Ils consomment des calories même au repos. La perte de muscle lors d’un régime nous rend moins capables de consommer l’énergie de notre alimentation, qui est alors stockée sous forme de… graisses.

Il faut donc à la fois, suivre un régime intelligent et avoir davantage d’activités physiques. Voila pourquoi un régime amaigrissant qui épuise le corps est une aberration et voila pourquoi, le régime protéiné est un régime intelligent. Un bon régime et davantage d’activités physiques, voila la règle d’or.

Selon des chercheurs américains, il faut s’activer au moins une heure par jour pour ne pas gagner de poids à long terme. C’est le résultat d’une étude sur plus de 34.000 femmes américaines suivies pendant 15 ans. Il ne s’agit pas forcément de sport. La marche rapide convient très bien.

Il est là le vrai danger des régimes amaigrissants : Faire croire que l’on peut perdre du poids en faisant quelques semaines de régime par an, tout en restant assis. Mais il est évidemment plus facile de croire cela, que de se décider à bouger son… corps et de s’organiser pour cela tout au long de l’année. Comme dit mon coach, on a rien sans rien et tout se mérite !

Ce contenu a été publié dans Nutrition. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *