Yoga anti-stress

Broadway 20 juin, 8h. Sur la plus célèbre avenue de New-York, Times Square, pour saluer l’arrivée de l’été, s’est transformé en un immense cours de yoga en plein air. 1.500 matelas de yoga ont été distribués et toute la journée des milliers de yogis, débutants et confirmés vont suivre les instructions de professeurs retransmises par haut-parleurs. Ne manque ici avec nous à Manhattan, que Woody Allen.

Le yoga suscite un intérêt de plus en plus grand. En France 1,5 million de personnes le pratiquent. Les athlètes, danseurs ou artistes y ont souvent recours. De nombreuses stars s’y adonnent. Comment expliquer cet engouement ? Qu’en disent les pratiquants ?

“C’est une voie de connaissance de soi, une philosophie, une sagesse” “C’est une science du bien-être qui recherche la santé du corps et l’union entre le physique et l’esprit” “Le yoga cultive l’aptitude au bonheur, c’est une voie royale pour prévenir les maux de l’esprit” “Cette discipline contribue à cheminer vers plus de sérénité, au lieu de se rebeller contre quelque chose que vous ne pouvez pas changer” “Il aide à affronter les épreuves” “Le yoga m’a aidée à lâcher prise et à être claire avec moi-même”

Né en Inde il y a 4.000 ans, le yoga est une suite de combinaisons de postures et de mouvements qui vise à harmoniser le corps, le souffle et le mental, ce qui permet de se concentrer sur le moment présent, exactement comme la méditation. Et autour du thème de la joie, élément fondamental de cette discipline.

En premier lieu, le yoga est puissamment thérapeutique : Il redonne de l’espace au corps, accélère la circulation du sang. On porte attention à sa respiration, ce qui va permettre aux muscles d’être mieux oxygénés, de délier les articulations. Durant les postures, les muscles sont sollicités, étirés, ce qui permet de gagner en souplesse et en tonus.

Les quelques 1.000 postures (asanas) du yoga agissent sur la flexibilité de la colonne vertébrale et ont une action sur les organes, en stimulant notamment le système digestif. Une étude de l’hôpital universitaire du Kansas menée en 2010 a montré que la pratique du yoga avait un impact important sur la régulation du rythme du cœur. La fréquence cardiaque est diminuée.

Surtout, cette discipline (car c’est une discipline) peut réduire et soulager le stress. Car souvent dans ce cas, la région du plexus solaire est bloquée, ce qui provoque des spasmes, des contractures, des maux d’estomac, des maux de tête… En faisant des exercices de respiration, le diaphragme reprend son mouvement de va-et-vient, ce qui entraîne une détente de l’organisme tout entier.

Dans une société du zapping permanent où les rythmes sont accélérés et morcelés, cette discipline permet aussi de ralentir le temps et d’en trouver un peu plus pour soi.

Seule réserve : Faire attention à bien choisir son enseignant, car l’effet de mode actuel entraîne des dérives. Il faut être très exigeant sur la formation des enseignants car comme dans le stretching (qui est la petite fille du yoga), il faut adapter sa pratique en douceur à sa morphologie et à sa souplesse. “Au premier cours, on le sent tout de suite, sinon on va voir ailleurs” disent les pratiquants.

Mais comme pour le chant, la marche, le jogging, le stretching ou la méditation, il faut pratiquer au moins une heure par semaine pour que cela commence à être bénéfique. Et plus la pratique est régulière, plus les effets sont profonds et durables.

D’après Pascale Santi, Le Monde juin 2012 – Pour aller plus loin “Yoga anti-stress, stretching et respiration pour une détente parfaite” Ina Townsend, Marabout.
Ce contenu a été publié dans Corps, Maîtrise de soi, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Yoga anti-stress

  1. Excellent article ! En effet, pratiquer le yoga est très relaxant pour le corps et pour l’esprit.

  2. Laurent l'aviateur dit :

    Après “les 7 aliments de l’Apocalypse” que nous aurions dû évacuer de nos paniers, le “tous au cacao” nous a permis d’accepter et de supporter, un peu seulement, l’effort nécessaire. Avec “le yoga anti-stress” c’est gagné! Bien vu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *